FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site
Dans les médias

» Au sujet de l’éducation aux compétences psycho-sociales

mis en ligne le 9 mars 2017.

(Envoyé au Monde le 8 Mars 2017) Le Monde daté du 1er Février 2017 a publié, dans ses pages Sciences et médecine, un très long et intéressant reportage de son envoyée spéciale, Florence Rosier, sur les programmes d’éducation aux compétences psycho-sociales à l’école. Entreprendre de faire connaître au grand public ce mouvement qui porte actuellement en France les espoirs de refondation de l’école, mérite d’être salué. Elle illustre sa plongée dans la vie d’une école de la région nantaise d’exemples très vivants de ces programmes éducatifs, tous, ici, américains ou adaptés de programmes américains. Et prolonge ces contacts par des entretiens avec divers professionnels, enseignants, (...)

» La philosophie enseignée aux enfants

Collectif Ecole changer de cap, mis en ligne le 3 mai 2013.

Elodie MAUROT la-croix.com- le 10 novembre 2010 Grâce aux ateliers philo proposés dans les écoles, la philosophie pour enfants se développe, confiante dans la capacité des petits à explorer les questions qui les habitent Ils sont tout petits, mais leur tête est remplie de questions inversement proportionnelles à leur taille. Et leur créativité dans le domaine pourrait faire pâlir le plus socratique des philosophes. Longtemps, on a pourtant tenu les enfants à distance du questionnement philosophique. Comment l’infans – étymologiquement « celui qui ne parle pas » – aurait-il pu être considéré capable de s’approcher du logos, ce terme grec qui désigne à la fois la parole et (...)

» Ecologie et éducation : quel programme pour quel projet ?

Philippe Meirieu, Matthieu Orphelin, Jean-Philippe Magnen, mis en ligne le 21 janvier 2013.

Voilà que les militants écologistes se mettent à parler d’éducation et à occuper des responsabilités politiques dans ce domaine, aussi bien dans nos villes que dans nos régions. Rien d’étonnant à cela. Les écologistes sont habités par l’obsession du futur. Deux questions les animent : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? » et « Quels enfants allons-nous laisser au monde ? ». Pour eux, en effet, l’éducation ne peut se réduire à l’adaptation de ceux qui arrivent au monde tel qu’il est et à la société telle qu’elle fonctionne. De même, la question de l’éducation ne peut se réduire à celle de l’organisation de l’école, si importante soit-elle. L’éducation se joue, tout à la (...)

» La misère psychique

Jacques Nimier, mis en ligne le 9 janvier 2013.

Jacques NIMIER, DOSSIER Refonder une nouvelle et authentique école de la République ?" Au moment des fêtes les médias ont tendance à nous rappeler la "misère sociale" qui nous entoure, mais ils nous parlent peu de la "misère psychique". Or celle-ci existe : dans les prisons où se trouvent certains détenus qui auraient plus leur place dans un hôpital que dans une cellule ; chez les "sans logis" pour lesquels un toit ne suffit pas toujours ; mais aussi dans notre Institution Nationale où certains enseignants sont "au bout du rouleau" : " Une enseignante se suicide et met en cause l’institution" annonce par exemple le Cafépédagogique ; "Une (...)

» L’école Française devient de plus en plus injuste

Collectif Ecole changer de cap, mis en ligne le 6 juin 2012.

Pierre MERLE ENTRETIEN paru dans Vous/Nous/Ils Le socio­logue Pierre Merle, pro­fes­seur en Bretagne, vient de publier un ouvrage sur la ségré­ga­tion sco­laire. Il y décrit les dif­fé­rents types de ségré­ga­tions, y dénonce entre autres l’éducation prio­ri­taire, tout en pro­po­sant de nou­velles pistes pour homo­gé­néi­ser les chances de réus­sites scolaires. Vous iden­ti­fiez dans votre livre (1) quatre types de ségré­ga­tions, quelles sont-elles ? La pre­mière est une ségré­ga­tion de genre : les filières pro­fes­sion­nelles Bureautique ou Habillement sco­la­risent plus de 90% de filles alors que les filières Mécaniques ou Électricité plus de 90% de gar­çons. Résultant des normes (...)

» Bruno Julliard, Entretien publié dans Le Monde Education

Le Monde Education, Bruno Julliard, mis en ligne le 12 mars 2011.

Entretien avec Bruno Julliard, 9 mars 2011 Notre école traverse une crise majeure et il faut tout reconstruire. Pour le secrétaire à l’éducation du Parti socialiste, le sujet sera une priorité, quel que soit le candidat, en 2012. A tout juste 30 ans, Bruno Julliard est adjoint au maire de Paris Bertrand Delanoë, chargé de la jeunesse. Depuis le congrès de Reims de 2008, il est secrétaire à l’éducation du Parti socialiste. C’est à ce titre qu’il a élaboré le programme éducation du parti, qui servira de base au candidat socialiste à la présidentielle de 2012. Cet ancien président du syndicat étudiant UNEF, qui s’est fait connaître lors de la lutte contre le contrat première (...)

» L’impensable suicide des enfants

mis en ligne le 2 février 2011.

Martine Laronche, ( lemonde.fr du 30/01/2011) « 40 % des enfants pensent à la mort à l’école, tellement ils sont anxieux et malheureux ». Boris Cyrulnik Selon une enquête menée par l’Inserm, 2 % des 11-12 ans déclaraient, en 2003, avoir tenté de mettre fin à leurs jours Il y a des drames inconcevables. Le suicide d’un enfant en fait partie. Comment expliquer qu’une fillette de 9 ans, diabétique, puisse avoir décidé de mettre fin à ses jours en se jetant du cinquième étage d’un immeuble, le 17 janvier ? Que dire de la mort par strangulation, le 26 janvier, dans le Jura, de ce garçon de 11 ans décrit par le parquet de Lons-le-Saunier (Jura) comme souffrant d’une « très (...)

» Un Pacte à reconstruire

mis en ligne le 29 octobre 2010.

VOUS/NOUS/ILS EXTRAIT NEWSLETTER N° 43 - 29 octobre 2010 Bruno Julliard : « Un pacte à reconstruire » Ancien président de l’Unef, Bruno Julliard est désormais adjoint au maire de Paris en charge de la Jeunesse. Depuis 2008, il est également secrétaire à l’éducation du Parti socialiste et vient de participer à la rédaction du projet du PS pour l’éducation. Quel regard global portez-vous sur notre système éducatif ? Malgré quelques réussites, comme l’augmentation continue du nombre de jeunes qui quittent le système éducatif diplômés, l’école traverse une crise majeure et probablement sans précédent. Elle est, en particulier, frappée par une rupture de confiance entre tous (...)

» Des psychologues dans les écoles : une présence essentielle

AFPEN, mis en ligne le 15 juillet 2010.

Pour le maintien des psychologues de l’Éducation Nationale dans le service public d’éducation Communiqué de l’AFPEN - 05 Juin 2010 Dans le cadre de la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, un projet du ministère de l’Education nationale envisage plusieurs scénarii possibles dont un qui vise « l’extinction des psychologues scolaires ». Cette annonce suscite autant d’ incompréhension que d’indignation . L’importance de la place et du rôle des psychologues dans le système éducatif a pourtant été régulièrement affirmée et soulignée par le ministère de l’Education nationale depuis plus de soixante ans et jusqu’au mois d’avril 2010. (...)

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité