FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site Finalité humaine et école

Ecole changer de cap. Contributions à une éducation humanisante

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

Collectif Ecole changer de cap, mis en ligne le 5 septembre 2013.

Donner son plein sens à l’école

L’ouvrage collectif « École : changer de cap. Contributions à une éducation humanisante », paru en 2007, apporte des éclairages essentiels sur les finalités de l’école et les conditions de leur réalisation. . Ordonnés en cinq parties complémentaires " Valeurs et Finalités, Développement de l’esprit démocratique, Formation des enseignants, Formation des élèves, Leçons venues d’ailleurs ", les vingt-six chapitres de l’ouvrage sont portés par une Idée-force  : la nécessité de prendre en compte les interactions entre les transformations culturelle/sociale/politique/institutionnelle et la transformation des personnes.

Donner force à ces interactions nécessite le passage du regard linéaire et binaire sur la réalité à une approche complexe et systémique. C’est une mission première et urgente pour l’école, car elle est vitale pour la société où tendent à dominer les pensées réductrices et dangereusement simplificatrices. Cela demande que l’école et notamment les enseignants, dont l’implication personnelle n’est pas en cause, s’approprient et transmettent d’autres savoirs et compétences que celles relatives aux disciplines, aux didactiques et aux pédagogies.

Il s’agit des compétences psycho-sociales concernant le développement et la formation de la personne et de ses qualités psychiques et relationnelles : la connaissance de soi et l’art de vivre ensemble ne font pas objets de programme à l’école. Et pourtant des expériences de terrain, des voies et des outils existent qui attendent d’être reconnus et généralisés. Voir le « Programme pour l’École » de la Coordination Française pour la Décennie de la paix et de la non-violence, et les nombreuses « Ressources », à la fin de la plupart des chapitres.

Les analyses et témoignages présentés dans ce livre mettent en évidence que l’école devrait plus clairement prendre conscience de la contradiction entre les valeurs républicaines et démocratiques, dont à juste titre elle se réclame, et celles que ses modes de fonctionnement induisent réellement. Toute réforme, aussi nécessaire soit-elle, perd de son impact sans ce retour à l’essentiel : la réflexion sur les valeurs et les finalités de l’école et sur les moyens de les réaliser. Il s’agit d’un changement de culture au long cours… L’égalité des chances reste un maigre secours éthique et pratique face à l’ampleur et à la profondeur du problème.

Changer de cap ce serait sortir de la culture hyper-individualiste, de gagnants- perdants qui règne à l’école comme dans la société, et s’orienter résolument vers une culture de coopération et de saine émulation où le succès des uns ne signe pas l’échec des autres. Loin de nuire aux apprentissages scolaires ou d’alourdir la tâche des enseignants, ce serait créer les conditions d’une éducation humanisante où savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir-être-ensemble s’apprennent conjointement.

L’esprit démocratique tout comme le sentiment de fraternité ne se décrète pas : il s’apprend. En ce sens, on a raison de dire qu’enseigner devient un nouveau métier. Il serait de la responsabilité des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM) de favoriser cette évolution.

On comprend à la lecture de ce livre en quoi et comment l’école se doit de repenser et remettre en chantier sa mission essentielle : assurer le droit au développement de tous et à la réussite humaine dans l’excellence des potentialités de chacun. Riches de ses apports théoriques et pratiques, cet ouvrage devrait contribuer à mettre fin au faux débat qui oppose instruction et éducation et ouvrir des horizons à l’école du XXIème siècle et, par interactions réciproques, à la société.

École changer de cap. Contributions à une éducation humanisante, Éditions Chronique sociale, 2007. 280 pages, 18 euros. Commande en librairie, ou en ligne, ou chez l’Éditeur.

RÉACTIONS DE PRESSE

Martine FOURNIER, Sciences Humaines, Avril 2007 : "Vaste programme, très vaste même ! Utopie diront certains pour qui les mots d’ordre, d’efficacité ou de compétitivité ont gommé tous les autres... Et pourtant, les voix qui parlent ici ne soulèveraient-elles pas les vrais problèmes de la crise de l’école et du mal-être de ses acteurs".

Martine LANI-BAYLE, Cultures et Société, janvier 2009 : "Rarement un ouvrage m’est apparu aussi nécessaire que celui-ci, qui non seulement propose, mais montre à l’œuvre des voies différentes à et pour l’école, des voies soucieuses de l’humain et de ses valeurs démocratiques, interculturelles, sociales mais aussi coopératives et écologiques : faut-il dire « innovantes », ou simplement de bon sens… ? Un ouvrage fondamental , car déclencheur de profondes prises de conscience, à diffuser autant que faire se peut, tant auprès du monde enseignant que des décideurs et de toute personne impliquée dans des missions de transmission-éducation et d’apprentissage".

Journal des Instituteurs , Avril 2007 : "Comment faire advenir en chaque enfant son potentiel d’humanité ? Cette question essentielle est loin des préoccupations politiques axées sur l’adaptation de l’enseignement aux logiques économiques. Telle est pourtant la mission première de l’école dont les auteurs de cet ouvrage réaffirment l’enjeu : l’apprentissage de la démocratie".

Réflexions pédagogiques, Audrey Esterman, 2007 " C’est une découverte fondamentale pour moi, je trouve un écho dans ces théories, un soutien dans une démarche qui pour l’instant est un peu solitaire au sein de mon établissement scolaire. Qu’est-ce avoir une éthique ? La démocratisation ? La coopération ? La souffrance à l’école ? L’échec et la réussite ? Étre un citoyen ? Transmission des savoirs ou accompagnement vers le savoir ? Qu’est-ce réconcilier les élèves avec l’école ? Mieux être et mal être collectif ? Des éléments qui me semblent des fondamentaux, qui sont les piliers d’un questionnement journalier ".

Enseignement catholique actualités, Avril 2007 : "Une révolution dans l’enseignement. Un large panel de psychologues, sociologues, pédagogues, enseignants et formateurs proposent une réforme profonde des valeurs du système éducatif, afin de remédier à sa « crise-mutation » dont le mal-être des enseignants ou les incivilités des élèves sont symptomatiques. (…). Un chantier ambitieux qui implique de recourir à des fonctionnements coopératifs : travail d’équipe et logique de réseaux, tant pour les élèves que pour les adultes.

Sans se poser en donneurs de leçons, les auteurs apportent, selon leurs compétences, des clés de réflexion. Mais pour ne pas se cantonner à une théorie aux accents utopistes, des expériences fructueuses émaillent l’ouvrage. (…) Autant d’exemples qui montrent que l’évolution suggérée est aussi possible que souhaitable !".

Non -Violence Actualité, Mai 2007 : "Il est urgent de construire une école qui garantisse l’épanouissement individuel autant que collectif, une école de l’affirmation de soi autant que de l’apprentissage du groupe, une école de la responsabilité individuelle et collective. Chacune des contributions apporte un éclairage spécifique de la question, la plupart avançant des propositions concrètes pour entreprendre le chemin sans attendre le grand signal… Un ouvrage à remettre en priorité au prochain ministre de l’éducation nationale !".


Dans la même rubrique

» Décès de Georges Hervé
» MERCI DE SOUTENIR L’ASSOCIATION ECOLE CHANGER DE CAP
» Manifeste pour une éducation à la citoyenneté planétaire
» Hommage à Armen Tarpinian
» EDGAR MORIN — Enseigner à vivre. Manifeste pour changer l’éducation
» Entretien avec Edgar Morin : Réforme de la pensée, réforme sociale et auto-réforme
» Politique et École : la dimension anthropologique
» Comment, dès l’école, former l’espèce humaine à son humanité ?
» L’ Éducation psycho-sociale au service d’un nouvel humanisme
» Idées-forces pour le XXIe siècle
» L’éducation humaniste
» Treize transformations nécessaires et possibles...
» Education et Humanisation. Brève histoire d’une Idée-Force
» Vivre s’apprend. Refonder l’humanisme
» Santé publique et développement des compétences psychosociales à l’école
» École et éthique
» Progrès et Évolution : plaidoyer pour une humanité bipède
» Assumer notre humanité réelle. La voie de la thérapie sociale
» Donner toute sa chance à l’école. Treize Transformations nécessaires et possibles...
» Former à la culture de la non-violence et de la paix
» Education à la non-violence : un programme pour l’école
» La "Psychique" au service d’un humanisme éclairé
» Individu et société
» Pour une école « créatrice d’humanité »
» L’éducation, au cœur de la construction humaine...
» La réussite, une idéologie ?
» Education et société à faire advenir

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité