FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site Formation des enseignants

Formation des enseignants et Refondation de l’école

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

Collectif Ecole changer de cap, mis en ligne le 14 janvier 2014.

Extraits de l’ouvrage : Donner toute sa chance à l’’école. Treize Transformations nécessaires et possibles..., (2011)

1 - Repenser les conditions de formation des enseignants

Les conditions d’exercice du métier ne sont plus ce qu’elles étaient quand seulement 10 % des élèves parvenaient au baccalauréat. Si les savoirs académiques demeurent la finalité essentielle, ils suffisent de moins en moins à assurer ce « métier nouveau ».

Plus crucialement encore qu’hier, cela demanderait que les enseignants soient formés :

- à la psychologie de l’enfant et de l’adolescent et, complémentairement, à la psychologie des élèves et des enseignants ; mais aussi aux fondements neuronaux, cognitifs et émotionnels des apprentissages ;

- à une meilleure connaissance des attitudes éducatives qui stimulent le désir d’apprendre et de comprendre de l’enfant et sa satisfaction profonde de déployer ses capacités sans l’obsession d’impressionner et dépasser les autres, ce qui provoque sourdement l’angoisse d’échec. Démarche qui les inciterait à faire un retour utile sur leur propre parcours d’élèves et d’étudiants et, par là même, à repenser le sens de la réussite et la logique hypercompétitive d’un système que comme chacun de nous ils ont intériorisé.

On ne peut que recommander :

- d’intégrer dans le cursus de formation initiale les pratiques éprouvées d’animation des groupes, du groupe-classe en particulier.

- de tenir compte, au niveau du recrutement, des expériences éducatives des élèves-enseignants et de leur maturité autant relationnelle qu’intellectuelle.

2 - Officialiser le travail en équipe

Le travail en équipe des enseignants, leurs échanges au niveau d’une même classe autour de passerelles possibles entre leurs disciplines et, au quotidien, autour des problèmes rencontrés avec tel ou tel élève, les délivrerait d’un « splendide isolement » qui ne va pas sans effets pervers. Il est souhaitable que les « Groupes d’Analyses de pratiques professionnelles » qui permettent, périodiquement, un partage des expériences positives et des difficultés rencontrées, ne restent pas le fait d’enseignants militants mais deviennent la norme. Un pas dans ce sens se fait, semble-t-il, depuis la réforme récente du lycée : l’accompagnement personnalisé et les enseignements interdisciplinaires, dits d’exploration, conduisent davantage de professeurs à travailler en équipe et à être au plus près des besoins des élèves.

La généralisation du travail en équipe induirait les enseignants à intégrer dans leurs pratiques des pédagogies de coopération et d’entraide. Celles-ci agissent sur les aptitudes relationnelles et le sens civique de l’enfant, l’aidant à accéder à un stade de développement où la conscience de l’interdépendance des individus éveille le « sentiment d’appartenance à l’humanité ». Enrichis par ces modes de travail coopératifs, les enseignants se sentiraient incités à changer d’attitude envers les élèves. Plus qu’exclusifs transmetteurs de savoirs, ils deviendraient aussi des appuis et des guides dans les processus d’apprentissage. Cette transformation appelle une formation spécifique pour les futurs enseignants.

VOIR les 13 Propositions du Collectif École changer de cap. l


Dans la même rubrique

» OCDE : un "retard français" dans la formation des enseignants ?
» Les différentes dimensions de la formation des enseignants
» Jacques Nimier, textes d’adieu
» Pour une autorité humanisante
» La gestion des Ressources Humaines dans l’Education Nationale
» André GIORDAN---Un Site pour comprendre l’Apprendre
» Les enseignants face à la psychologie
» Jacques LECOMTE—Les enseignants : tuteurs potentiels de résilience
» Repenser le statut de l’erreur
» Charles ROJZMAN—Enseigner : un nouveau métier ?
» Marie-Françoise BONICEL—Humour et Humanisation
» Les orientations de Vincent Peillon pour la rentrée 2012
» Former les enseignants aux compétences éthiques
» Pour une autorité éducative
» Serge GINGER. En quoi les enseignants sont-ils concernés par la psychothérapie ?
» Le "genre"qui questionne tous les enseignants !
» Le théâtre-forum : une approche pour développer les compétences relationnelles des enseignants

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité