FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site Publications

Les nouveaux collectifs citoyens. Pratiques et perspectives

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

Collectif Ecole changer de cap, mis en ligne le 17 décembre 2011.

Ivan Maltcheff

Développer l’intelligence émotionnelle collective pour lier le local et le global

Réflexion et expérimentation des collectifs de citoyens engagés au niveau local.

Aide dans les problématiques qu’ils rencontrent au quotidien.

L’hypothèse de départ est simple : une vaste transformation citoyenne est en cours, encore peu visible. Or, cette transformation est certainement le creuset d’une nouvelle façon d’être et d’agir ensemble et peut-être même d’un renouveau démocratique. Basé sur les pratiques et observations de l’auteur sur l’accompagnement de nombreuses personnes et groupes, ce livre traite notamment de la gestion de projet, des écueils du travail en groupe, de l’animation de groupe, et bien sûr de l’interaction entre transformation personnelle et transformation du collectif.

Situé à la croisée de différents types de publication - développement personnel ou coaching d’une part, et de renouveau citoyen, de démocratie participative, de nouvelles valeurs, de nouveaux paradigmes (créatifs culturels, coopération, écovillages etc.) d’autre part, cet ouvrage est concis, pratique, et centré sur l’action.

Ivan MALTCHEFF a co-animé le projet Interactions Transformation Personnelle-Transformation Sociale. Il a notamment contribué au développement du " Cercle Bleu". Voir www.interactions-tpts.net

Préface de Patrick Viveret

La nécessité d’un retour du politique est de plus en plus confirmée par l’aggravation de la crise économique et financière, des enjeux écologiques et sociaux qui appellent une régulation publique renforcée. Mais ce retour du politique peut aussi s’avérer contre-productif si, à l’image de ce qui s’est passé dans les années trente, c’est un politique régressif, autoritaire, guerrier, voire totalitaire qui fait retour en s’appuyant sur les peurs et les grandes régressions produites par la phase antérieure de l’ultra capitalisme.

Le politique dont nous avons besoin doit redonner au sens originel du terme pouvoir tout son sens : celui d’un verbe auxiliaire qui s’écrit en minuscule et qui n’a de sens qu’avec des compléments : il s’agit alors d’un pouvoir de création démultiplié par la coopération. A l’inverse, le POUVOIR considéré comme un substantif exprime la fascination d’une logique de domination qui se construit sur l’obsession de la conquête et de la conservation et génère de la peur, se nourrit de la dépression voire de la servitude volontaire des dominés.

Pour mettre en œuvre le « politique autrement » tant vanté mais si peu pratiqué, il ne suffit pas de quelques bonnes intentions. Il faut constituer un nouvel espace au cœur d’une dynamique de forces que nous proposons d’appeler « société civique » pour la distinguer à la fois de la société civile au sens large et de la société politique au sens traditionnel du terme.

La société civique est en effet l’espace où s’opèrent la rencontre, le débat et la collaboration de deux catégories d’acteurs :
- Les forces de la société civile qui accepte d’inscrire son projet dans une perspective pleinement politique, c’est-à-dire qui situe un projet ou une lutte précise dans le contexte global de l’organisation d’une société afin de traiter en profondeur les causes des problèmes interhumains.
- Les acteurs de la société politique conscients de la nécessité de changer leur rapport au pouvoir afin de favoriser un pouvoir créateur plus que dominateur.

Sur ce chemin de construction de la société civique, l’une des questions les plus difficiles est celle de la construction d’une maturité émotionnelle à la hauteur de la formidable capacité de notre intelligence. Et ce qui est vrai à l’échelle individuelle l’est plus encore à l’échelle collective. L’humanité a déjà éprouvé à plusieurs reprises dans son histoire les conséquences tragiques du découplage d’une science sans conscience : ce qui a conduit à la raison instrumentale et instrumentée de la « solution finale » en constitue une illustration monstrueuse. Il nous faut donc faire émerger une intelligence émotionnelle collective. L’entrée dans l’ère informationnelle permet à l’humanité d’être un formidable « réseau pensant ». Mais ce réseau pensant, s’il ne veut pas courir à sa ruine, doit être aussi un « réseau aimant ».

Telle est la raison pour laquelle ce livre d’Ivan Maltcheff nous sera d’une grande utilité afin de mettre en œuvre cette stratégie transformatrice capable de lier non seulement le local et le global mais aussi en nous les enjeux personnels et les enjeux planétaires.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur


» Document(s) à télécharger


. Document PDF - 143.4 ko

Dans la même rubrique

» Hommage à André de Peretti
» Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez !
» Vers les guerres civiles : prévenir la haine
» Éduquer à l’incertitude Élèves, enseignants : comment sortir du piège du dogmatisme ?
» Apprendre par la réciprocité. Réinventer ensemble les démarches pédagogiques
» Guide d’éducation thérapeutique du patient
» Les entreprises humanistes. Comment elles vont changer le monde
» Comprendre ce que nous vivons. À la recherche de l’art de vivre
» Etre acteur dans l’acte d’apprendre. Dynamiser une formation avec la méthode Ramain
» Mais qu’est-ce qui l’empêche de réussir ?
» La double hélice des civilisations. Le parti pris de l’optimisme
» L’éducation populaire. Une méthode, douze entrées pour tenir ouvertes les portes du futur
» L’éducation psycho-sociale à l’école. Enjeux et pratiques
» Donner-recevoir des savoirs. Quand la République reconnaît la réciprocité…
» Dépendance, quand tu nous tiens !
» Management, formation et travail en équipe
» Faire réussir l’école
» La fabrique de la défiance. Et comment s’en sortir ?
» Renouveler l’éducation
» Plaisir d’aller à l’école
» Les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs
» La Finlande : Un modèle éducatif pour la France ? Les secrets de la réussite
» Faire équipe : Pourquoi ? Comment ? Autonomie & Coopération
» La parentalité positive
» La bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité
» Devenir acteur du changement. Clés pour une grammaire relationnelle
» Sur les chemins de la non violence
» Thérapie de l’échec scolaire
» Parier sur la réciprocité. Vivre la solidarité
» Enquête "Apprendre autrement" pendant 4 semaines par « la Croix »
» En finir avec le harcèlement à l’école
» Éduquer et Former. Connaissances et débats en Education et Formation
» Mieux comprendre nos comportements
» Programmes de prévention de la violence
» La formation des enseignants en Finlande
» Savoirs et réseaux ; Se relier, apprendre, essayer
» Entre mémoire et avenir. Essai sur la transmission
» Changer le collège c’est possible !
» Revue de psychologie de la Motivation : un patrimoine éditorial

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité