FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site Publications

Thérapie de l’échec scolaire

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

Cyrille Cahen, mis en ligne le 4 août 2011.

Dr Cyrille Cahen

Editions Nathan pédagogie. ISBN : 2-09-177716-1 (2005) 22 €

Dernière de couverture

SOURCE : www.pedagopsy.eu

La collection Les repères pédagogiques est destinée à tous les étudiants en IUFM. Mais tout enseignant, formateur d’adultes ou d’enfants, est concerné par les sujets abordés.

Dans cet ouvrage, l’auteur présente la synthèse d’une expérience de vingt-cinq ans comme psychothérapeute d’enfants et d’adolescents, mal adaptés à leur "métier d’élève". C’est dire qu’il s’agit ici d’un témoignage avec ce que cela comporte de vécu et de vivant, et non d’un ouvrage théorique.

On trouvera dans ces pages, outre l’exposé de cas concrets, des développements touchant les causes générales de l’échec scolaire : la pression sociale, les interactions parents-enfants, les insuffisances de la pédagogie et de la psycho-pédagogie, etc. Mais il s’agit toujours de réflexions et de conclusions tirées directement de l’observation et de l’expérience.

Enfin, et peut-être surtout, ce travail démontre qu’en s’appuyant sur le désir de réussite, manifeste ou latent chez la plupart des élèves en difficulté, il est possible, si l’on a cerné avec précision les causes de leur détresse, de les conduire vers la réadaptation.

Une telle expérience, pour être généralisée, exigerait une évolution de l’opinion et une réforme de l’institution scolaire, sujet éminemment actuel. Cet ouvrage contient bien des aperçus qui indiquent dans quelle direction de tels changements pourraient s’effectuer.

Docteur Cyrille Cahen

L’auteur, médecin psychiatre, travaille depuis vingt-cinq ans dans un centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) du XVr arrondissement de Paris, avec des jeunes en difficulté scolaire.

Table des matières
- Introduction
- L’école à quoi ça sert ?
- Typologie
- Jeu et travail
- Un petit dieu nommé amour-propre
- Le schéma social
- Le schéma familial
- Le schéma institutionnel
- Parents et enseignants
- Les conduites d’échec
- Rééducation de l’échec scolaire
- Conclusion
- Quelques titres

Un passage

Un responsable à tout prix

L’être primitif qui persiste en chacun de nous cherche à chaque ennui, malheur ou catastrophe un responsable unique qu’il importe de réformer ou de châtier. Ainsi en va-t-il de l’échec scolaire : la tentation, dans le premier mouvement, est de désigner un coupable.

Qui est le coupable ? Est-ce l’Éducation nationale, l’enseignant, la famille, l’élève ? Chacun soupçonne les autres et se sent soupçonné . Chacun tend mi-consciemment à renforcer ses défenses. L’Education nationale, comme toute bureaucratie, est protégée des sommations à comparaître par l’anonymat ; les enseignants redoutent que l’on s’immisce dans leur activité professionnelle, les familles dans leur intimité, les enfants dans leurs jeux et leurs rêves. L’enfant, ou l’adolescent – qui pour autant n’est pas innocent — est le maillon faible du système ; parents et enseignants, évitant une confrontation qui risque de tourner à l’aigre, auront souvent tendance à faire alliance contre l’élève déclaré seul responsable.

Les deux parties s’accordent alors sur une formulation simpliste : l’élève est en échec parce qu’il ne travaille pas assez. L’enseignant, lorsqu’il exprime ainsi son opinion, ne fait qu’encourager les parents à multiplier exhortations, tracasseries et sanctions qui ne feront qu’aggraver le désarroi et/ou la révolte de leur enfant. (p.77)

Commentaire

Un livre concret, facile à lire, utile non seulement aux psychologues scolaires mais à tous les enseignants pour réagir vis-à-vis de certains élèves en difficultés.


Dans la même rubrique

» Hommage à André de Peretti
» Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez !
» Vers les guerres civiles : prévenir la haine
» Éduquer à l’incertitude Élèves, enseignants : comment sortir du piège du dogmatisme ?
» Apprendre par la réciprocité. Réinventer ensemble les démarches pédagogiques
» Guide d’éducation thérapeutique du patient
» Les entreprises humanistes. Comment elles vont changer le monde
» Comprendre ce que nous vivons. À la recherche de l’art de vivre
» Etre acteur dans l’acte d’apprendre. Dynamiser une formation avec la méthode Ramain
» Mais qu’est-ce qui l’empêche de réussir ?
» La double hélice des civilisations. Le parti pris de l’optimisme
» L’éducation populaire. Une méthode, douze entrées pour tenir ouvertes les portes du futur
» L’éducation psycho-sociale à l’école. Enjeux et pratiques
» Donner-recevoir des savoirs. Quand la République reconnaît la réciprocité…
» Dépendance, quand tu nous tiens !
» Management, formation et travail en équipe
» Faire réussir l’école
» La fabrique de la défiance. Et comment s’en sortir ?
» Renouveler l’éducation
» Plaisir d’aller à l’école
» Les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs
» La Finlande : Un modèle éducatif pour la France ? Les secrets de la réussite
» Faire équipe : Pourquoi ? Comment ? Autonomie & Coopération
» La parentalité positive
» La bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité
» Les nouveaux collectifs citoyens. Pratiques et perspectives
» Devenir acteur du changement. Clés pour une grammaire relationnelle
» Sur les chemins de la non violence
» Parier sur la réciprocité. Vivre la solidarité
» Enquête "Apprendre autrement" pendant 4 semaines par « la Croix »
» En finir avec le harcèlement à l’école
» Éduquer et Former. Connaissances et débats en Education et Formation
» Mieux comprendre nos comportements
» Programmes de prévention de la violence
» La formation des enseignants en Finlande
» Savoirs et réseaux ; Se relier, apprendre, essayer
» Entre mémoire et avenir. Essai sur la transmission
» Changer le collège c’est possible !
» Revue de psychologie de la Motivation : un patrimoine éditorial

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité