FrançaisEspañolEnglish
Accueil du site Campagnes et événements

Université d’été 2011 : "Quelle transformation personnelle, quelles transformations collectives pour reconstruire un monde solidaire ?"

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

Réseau des Ecoles de Citoyens, mis en ligne le 22 juin 2011.

L’Université d’Eté 2011 se déroulera du 8 au 10 juillet 2011 au CTM Meylan-Grenoble, Isère autour du thèmes :

  • Quelle transformation personnelle, quelles transformations collectives pour reconstruire un monde solidaire ?

Lieu : 15, Chemin de la Carronnerie 38 240 MEYLAN (www.ctm-grenoble.org/)

Pourquoi cette université d’été 2011 ?

Nous ne savions pas à quel point nous serions dans l’actualité quand nous avons choisi pour les quatrièmes rencontres de l’éducation citoyenne le thème « résister et construire ». Dans un contexte de crise systémique globale, les récents événements (réveil des peuples dans le monde arabe, catastrophe nucléaire au Japon, montée du populisme en Europe) rendent encore plus urgente la transformation de nos modes de vie, d’échanges et de participation, tout comme la transformation des bases du système économique et politique.

L’éducation citoyenne est un levier central

Face à ces urgences, l’éducation citoyenne, porteuse d’émancipation, est plus que jamais nécessaire, au nord comme au sud. Tous les échanges ont souligné le lien entre transformation personnelle et transformation collective et ont montré que l’objectif est en partie contenu dans les méthodes. Un autre monde est possible, mais il est déjà présent dans celui-ci, dans les pratiques porteuses d’alternatives et dans nos comportements. Il est possible de résister au quotidien, dans des luttes qui peuvent paraître insignifiantes, des « petits non », se lever, rester digne par rapport à des situations dégradantes. Il s’agit aussi d’agir collectivement au niveau local et global, politique, pour le collectif et donc pour de l’humain.

Ces enjeux nous donnent des responsabilités nouvelles. RECIT doit faire sa part de la reconstruction sociale comme un lieu de refondation de l’éducation citoyenne, qu’on l’appelle éducation populaire, éducation émancipatrice à l’école ou éducation tout court. Le réseau constitue aussi un lieu de mutualisation des expériences, des méthodes et des réflexions et de ce fait un lieu où se renouvelle le rapport au politique.

Questionner les fondamentaux de RECIT

Aujourd’hui, RECIT aborde une nouvelle étape, marquée par la pénurie des moyens publics et un contexte de crise. L’assemblée générale du 19 mars dernier a permis de tracer des perspectives en en donnant la priorité aux échanges au sein d’un réseau actif et en mettant l’accent sur la participation de chacun à travers des projets animés par les petites équipes.

L’université d’été apparaît cette année particulièrement nécessaire et importante pour proposer un lieu de ressourcement au sein de RECIT, et prendre le temps de s’interroger sur les fondamentaux du réseau (la charte, etc...), et notamment les questions en lien avec l’articulation entre transformation individuelle et transformation collective.

Une préparation collective, des méthodes d’animation participatives

Un groupe « Université d’été 2011 », constitué de 8 personnes (Mireille, Sandra, Sophie, Germain, José, Olivier, Régis et Samuel) est au travail depuis quelques semaines pour préparer notre université 2011 à partir des propositions faites lors de l’AG du 19 mars et des réunions de coordination.

Nous travaillerons en Forum Ouvert, une approche novatrice et participative où tous les sujets qui vous tiennent à cœur pourront être abordés.

Votre seule préparation consiste à réfléchir à la question suivante :

  • Quelles sont les idées, les questions et les possibilités que je veux explorer impliquant transformation individuelle et transformation collective afin de reconstruire un monde solidaire

La méthode de travail utilisée nous permettra :

  • De dresser l’ordre du jour sur place à partir des questions qui VOUS intéressent
  • De faire équipe avec d’autres gens qui ont à cœur les mêmes sujets
  • D’apprendre des expériences et des connaissances des autres dans un climat de créativité, de respect et de responsabilité
  • D’énoncer et développer des idées, établir des priorités et planifier leur mise en œuvre.

Le succès de cette université d’été dépendra de l’initiative et de la participation de tous !

Les conditions matérielles et le coût

Nous serons hébergés au Centre Théologique de Meylan, situé à proximité immédiate de la ville de Grenoble, dans l’Isère. Cet espace, qui se veut un lieu ouvert « de dialogue et de débat », est particulièrement adapté à nos besoins (salles de réunion, hébergement, repas...).

Le coût total : 120 euros pour l’hébergement, les salles, les repas, le matériel pédagogique. Des tarifs dégressifs sont proposés pour les personnes non imposables ou bénéficiaires des minimas sociaux. Le voyage est à la charge de chacun ; nous nous efforcerons de favoriser les co-voiturages.

Contacts

Pour vous inscrire, remplir le bulletin ci-joint avant le 15 juin et le renvoyer avec votre règlement :

  • Par la poste à : RECIT : 1, rue Sainte Lucie 75015 Paris ; Par e-mail à Mireille LUCENA - DA SILVA : mireille@recit.net

Pour toute autre demande, consultez le site internet de RECIT :

http://universite2011.recit.net


» Document(s) à télécharger

Université d’été 2011
. Document PDF - 298.2 ko

Dans la même rubrique

» Loi pour « une école de la confiance » : Quand 20 mois de mesures sont censés faire politique éducative !
» Drapeaux dans les classes : un amendement à la fois absurde et contre-productif
» Claude Agostini, un pédagogue créatif et militant
» Formations pour les professionnels de l’éducation
» L’éducation positive au service d’un apprentissage réussi
» Un ministre magister
» Communiqué d’Ecole changer de cap
» Semaine de 4 jours ou 4 jours et demi : ne renonçons pas à l’éducation populaire
» "Enseignez à vivre !", un film d’Abraham Segal
» Le programme éducation du nouveau président, une chance pour l’école ?
» Lettre commune au Président de la République
» Collège : Avançons !
» Pour une école bienveillante  : renforcer le plaisir d’apprendre
» Lettre de François Hollande (5 avril 2012)
» Lettre à tous les personnels de l’éducation nationale.
» Proposition pour une Société éducatrice
» L’Ecole au cœur de nos préoccupations politiques pour démocratiser la réussite
» RIO+20 L’éducation dont nous avons besoin pour le monde que nous voulons...
» Un ministère de la réussite éducative : un grand pas, à quand la loi qui mobilise notre pays ?
» École : un changement de cap devient possible…
» François Hollande : "l’école n’est pas un coût mais un investissement !"
» Politique et Ecole 2012. Réponse d’Europe Ecologie-Les Verts
» Discours de François Hollande sur l’École et la Nation à Orléans
» François Bayrou. Programme pour l’éducation
» Commentaire de la SGEN-CFDT aux 13 propositions de École changer de cap
» Année Janusz Korczak
» Vincent Peillon : « une grande réforme pour refonder l’école »
» 9e Forum Non-violence à l’Ecole : « Prévenir et réagir face au harcèlement à l’école »
» Journée du Refus de l’Échec Scolaire
» La quinzaine de l’éducation à la non-violence et de la paix
» Rencontre des jeunes médiateurs d’Ile de France
» Déclaration de l’Assemblée de Convergence sur l’éducation du Forum Social Mondial de Dakar - 2011
» Culture de paix : Rapprochement des cultures, dépasser les cloisonnements
» A propos de l’Appel de Bobigny
» Pour une éducation au changement
» Forum sur l’éducation de Barhein - 8-11 octobre 2010
» 3ème journée du refus de l’échec scolaire
» Les facteurs humains dans l’enseignement et la formation des adultes
» Le changement d’époque oblige à réviser les modèles en cours
» Lettre ouverte du Collectif Ecole changer de cap (3 décembre 2010)

Mentions légales | S’abonner | Plan du site | Accessibilité